« After, Saison 1 » de Anna Todd

ob_fbfb92_41far0c77-l

Auteur : Anna Todd

Genre : New Adult / Erotique

Edition : Hugo Roman / 600 pages

Quatrième de couverture :

Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux… Mais ça, c’était avant qu’il ne ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c’est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un  » p… d’accent anglais !  » Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle… Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui, contre toute attente, semble réciproque… Initiation, sexe, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?

Mon avis :

J’ai pour ma part découvert ce livre en lecture audio, une première pour moi et je n’étais pas vraiment emballé mais ce livre à tout changer. Découvrir ce roman plein de passions, et de sentiments m’a retourner les boyaux, surtout lu par une autre personne que moi et mes petits yeux. J’ai été transporter avec ces personnages et cette histoire même si elle comporte pour moi quelques défauts !

Pour commencer, on suit Tessa et Hardin, Tessa une petite chose fragile et réserver, voilà déjà une des choses qui m’a déçu, c’était beaucoup trop, j’avais l’impression d’être face à une ado de 15 alors que celle-ci en a 18 ! Elle est sage et travailleuse, ok ! Mais pourquoi la rendre ennuyeuse ! Bref malgré tous ça je me suis quand même pris d’affection pour cette petite chose perdue au milieu de tout ces jeunes adultes pleins d’hormones 🙂

Hardin quant à lui est lunatique, et c’est aussi un vrai mufle, mais il est attachant, sa souffrance est palpable tout le long du roman on sent bien que ce jeune homme ce bas contre des démons vraiment trop presant ! Hardin quant à lui est lunatique, et c’est aussi un vrai mufle mais il est attachant, sa souffrance est palpable tout le long du roman on sent bien que ce jeune homme ce bas contre des démons vraiment trop pressant ! Mais cela n’empêche que c’est un P**ain de c*nn**d !

( En parlant de ça, je trouve aussi que ce roman est truffé de « putain » et ça en devient vraiment lourd, tous les jeunes gens de ce récit passent leur temps à ponctuer leurs phrases par ce petit mot plutôt vulgaire à la longue. )

Revenons à nos moutons, donc Tessa et Hardin vont commencer à entretenir une relation plus ou moins définie alors que celle-ci est encore en couple avec le parfait petit ami que sa mère approuve totalement, Noah. Avec le passé torturé de Hardin, sa réputation pas très appréciable pour une jeune fille de bonne famille et Tessa qui ne sait pas ce qu’elle veut, ni ou elle veux aller sa annonce une histoire pleine de rebondissement 😉 Les personnages secondaires quant à eux sont pour la plupart plutôt sympas, même s’ils ne sont pas vraiment exploités, peu être que dans le second et le troisième tome on en apprendra plus sur eux, la mère tyrannique de Tessa m’intrigue légèrement, et la famille de Hardin aussi pas mal.(même si c’est beaucoup moins présent que dans un roman purement érotique)

L’auteure a su nous apporter tout ce qu’il fallait pour nous transporter au plus prêt de leur ressenti, on souffre, on rit, on frissonne, et les papillons, là, tout au fond de notre ventre font surface. Même si plus d’une fois, j’ai eu envie de mettre mon poing dans la figure de l’un ou de l’autre, au final, on ne peut que se laisser aller avec eux et nous laisser envahir par toute la foule de sentiments qui nous attrape et ne veut plus nous lâcher.

J’ai découvert dernièrement que ce roman était une fan-fiction, inspiré par l’un des membres du groupe One Direction. Moi qui ne les connais que de noms, je n’ai bien sur fais aucun rapprochement. A aucun moments on peut se rendre compte que Hardin est censé être un de membre du groupe, surtout que l’univers de ce roman est plus proche d’un bon groupe de punk ou de metal que du boys-band que ceux ci forment.

Je suis ravi de cette découverte faite un peu au hasard, je me suis lancé dans cette « lecture » sans savoir ce qu’elle contenais et ça a été un vrai bonheur, je ne suis pas arriver à le lâcher, et même si ces 600 pages peuvent faire peur on ne les sens pas passer, et mon dieu que cette fin est frustrante ! Pour ceux et celles qui se lancerons avant la sortit du second tome, qui est le 29 Janvier pour le format electronique et le 5 fevrier pour le format papier, je vous informe que les première page de celui ci sont disponible sur Amazon gratuitement.

Pour conclure, je conseil ce roman a tous les fans du genre, à ceux et celle qui aiment frémir, rager et fondre face à une histoire d’amour pleine de rebondissement.Pour conclure je conseil ce roman a tous les fans du genre, à ceux et celle qui aiment frémir, rager et fondre face à une histoire d’amour pleine de rebondissement.

Ma note : 18,5/20

Publicités

2 réflexions sur “« After, Saison 1 » de Anna Todd

Un avis, une question, ou juste un petit mot à laisser, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s