« Parralon, Tome 1 » de Dee Schulman

couv56098922

de Dee Shulman

Edition Robet Laffont / Collection R

Sortie 24 Janvier 2013 / 488 pages / Prix : 18€

RESUME :


L’amour fou existe, il n’est pas de ce monde. Un gladiateur romain qui ne connaît pas la peur et une jeune fille du XXIe siècle, insouciante et rebelle. Deux mille ans les séparent, un mystérieux virus va les réunir… 152 après J.-C. : Au sommet de sa gloire, Sethos Leontis, redoutable combattant de l’arène, est blessé et se retrouve aux portes de la mort. 2012 après J.-C. : Élève brillante mais à problèmes, Eva a été placée dans une école pour surdoués, une vie qu’un incident dans un laboratoire de biologie fait basculer à jamais. Un lien extraordinaire va permettre à Sethos et Eva de se rencontrer, mais il risque aussi de les séparer, car la maladie qui les dévore n’est pas de celles qu’on soigne, et leur amour pourrait se révéler mortel… Leur passion survivra-t-elle à la collision de deux mondes ?

MON AVIS


Je suis assez souvent tenté par ces lectures qui na plaise pas à la majorité, et pour Parallon, c’est le cas. J’ai lu et entendu des tonnes d’avis négatif sur ce premier tome, et bien sûr, moi ça m’a seulement conforté dans l’idée de le lire !

Je n’ai bien sûr pas lu la quatrième de couverture, et je me suis lancé comme ça, à l’aveuglette dans ce roman si peu apprécié. Ce que je peux vous dire en premier lieu, c’est que je ressors de cette lecture, totalement sous le charme et convaincu par cette histoire.

Certes, elle a des défauts, mais pour ma part, les qualités de ce récit son beaucoup plus présente que ces derniers. L’histoire est longue à démarrer, ça tout le monde est d’accord là-dessus, et c’est pour moi son seul défaut.

En commençant, je me suis dit : « Merde ! Dans quoi je me suis lancé encore !  » Mais l’univers m’a vite intrigué et le plaisir ne s’est pas fait attendre.

Même si l’intrigue met un moment à se mettre en place, les premiers éléments que nous donnent l’auteure et l’univers qu’elle nous propose m’ont embarqué. D’abord, l’époque romaine, ces gladiateurs, ces combats sanguinaires, cette manière de vivre et cette atmosphère qui règne dans les villes à ce moment-là, m’ont toujours passionné. Et là, l’auteure nous retransmet tous ça trait fidèlement à la réalité et à l’histoire. Des détails qui peuvent paraitre sans importance, comme le nom des villes, les croyances, les pratiques de la population pendant cette période sont présenté correctement, conforme à tout ce que nous connaissons sur ce siècle.

Et durant ces passages, nous rencontrons Sethos, un gladiateur, puissant, et beau. ( Qui a bien sûr fait fondre mon cœur de midinette ). Nous découvrons sa vie d’esclave, car oui, les gladiateurs sont des esclaves, nous nous rendons compte a qu’elle point leur vie et leur âme est réduite à néant. Mais Sethos va rencontrer Livia, la seule femme qui va trouver grâce à ces yeux, la seule femme qui va lui donner envie d’autre chose, qui va lui faire comprendre que sa vie ne vaut pas moins que celle d’un autre. Et c’est là que tout va basculer, les évènements s’enchaînent, entre blessures, amour, mariage forcé, souffrance, bonheur Sethos va tous faire pour garder cette femme auprès de lui.

 » Tu as réussi ce qu’aucun gladiateur n’a jamais pu faire… Tu m’as arraché le Coeur. »

Ensuite, nous revenons au XXIe siècle, avec Eva, une jeune fille dotée de capacité hors norme et d’une intelligence hors du commun, mais aussi d’une beauté à coupé le souffle. Ces différences font faire d’elle une solitaire, elle évite tout contact avec les autres et s’enfuit dès que quelque chose la chiffonne. Mais elle va découvrir l’existence d’une école pour surdoués et tout faire pour y être admise. Bien sûr, elle réussira les tests haut la main et c’est là suite à un incident dans le labo que sa vie va changer. Entre cauchemars et réalité, elle ne sait plus ou donner de la tête, et une question se pose, est-elle vraiment celle qu’elle croit être…

Je me suis attaché à ces deux personnages, Eva évolue tout au long de ce récit, elle s’ouvre au monde et découvre une autre facette de la vie. Elle n’est ni écervelle, ni pimbêche, ni faible, elle est au contraire, une fille qui en veut, qui cherche encore et toujours à aller au bout des choses qu’elle entreprend. Elle est sensible et malgré sa grande intelligence, elle est aussi une rêveuse dans l’âme. Quant à Sethos, j’ai aimé le voir évoluer dans son époque, mais bien après aussi, il nous dévoile un peu plus à chaque page son coté vulnérable, derrière cette façade de gros dur, on découvre un homme intelligent, doux et légèrement utopiste.

J’ai hâte de découvrir le tome 2, car celui-ci nous laisse sur notre faim. Beaucoup de questions restent sans réponse et c’est très frustrant !

En conclusion, ne vous attendez pas à un premier tome ultra rythmé, tous s’enchaînent à partir de la troisième partie du roman. Mais si vous aimé l’époque romaine, et les étrangetés scientifiques, que vous aimé les gros durs au cœur tendre, et les héroïnes dotées d’un cerveau, ne vous arrêter pas à l’avis d’un autre, sauter le pas et vous verrez bien si ça en valait la peine !


MA NOTE : 17/20

Publicités

2 réflexions sur “« Parralon, Tome 1 » de Dee Schulman

  1. Ah, ce roman ! Le résumé m’a toujours donné super envie de le lire, mais avec tous ces avis négatifs, je n’ai jamais osé « sauter le pas »… Ta chronique, une des seules positives, change la donne, et je pense que je me laisserais quand même tenter. Et puis, je verra bien !
    Merci pour la chronique 😀

    J'aime

    1. Tu devrai tenter, il n’y a pas mieux que de ce faire son propre avis 🙂 Par contre attend toi à un début un peu long, mais si tu aime les gladiateurs, l’époque romaine, et la science fiction ça devrais te plaire. Moi j’ai vraiment passé un bon moment !
      N’hésite à venir me dire se que tu en a pensé si tu te jette à l’eau 😉 J’aimerai beaucoup savoir si je suis la seule à avoir aimé ! 😀

      J'aime

Un avis, une question, ou juste un petit mot à laisser, c'est ici :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s